Vives Blanches

earis earis

Vives blanches

 

Et ceux qui dansaient furent considérés comme fous par ceux qui ne pouvaient entendre la musique. 

Friedrich Nietzsche

La précieuse
La renaissante
Menu